Vous demandez-vous si vous souffrez de sécheresse oculaire? Vous yeux sont-ils secs, irrités, fatigués ou endoloris, avez-vous la vision trouble ou ressentez-vous des démangeaisons ou des grattements? Utilisez-vous des larmes artificielles pour vous lubrifier les yeux?

Des spécialistes canadiens en soins oculaires ont mis au point un questionnaire conçu pour vous aider, vous et votre optométriste ou votre ophtalmologiste, à déterminer si vous souffrez de sécheresse oculaire et à évaluer la gravité de l'affection. La gravité des symptômes de sécheresse oculaire peut varier de légèrement irritants à gravement invalidants et, dans de nombreux cas, ces symptômes peuvent nuire jusqu'à un certain point à la qualité de vie1,2.

Répondez au questionnaire intitulé Évaluation de la sécheresse oculaire chez les Canadiens maintenant.

Répondez à toutes les questions ci-dessous, puis cliquez sur le bouton « Soumettre » au bas de la page. Imprimez le questionnaire auquel vous avez répondu et apportez-le à votre prochain rendez-vous avec votre optométriste ou votre ophtalmologiste.

Seul votre optométriste ou votre ophtalmologiste peut déterminer quel traitement constitue le meilleur choix pour prendre en charge votre sécheresse oculaire. Les renseignements fournis par le questionnaire l'aideront à choisir le traitement qui vous conviendra le mieux.

N'oubliez pas : le soulagement est à votre portée.


Nom:

Date:

Évaluation de la sécheresse oculaire chez les Canadiens (ESOC)

Veuillez répondre à ce questionnaire. Il vous aidera à évaluer la gravité de vos symptômes de sécheresse oculaire. Apportez avec vous le questionnaire rempli lorsque vous irez voir votre optométriste ou votre ophtalmologiste.

Avez-vous présenté l'un ou l'autre des symptômes suivants?

0: Jamais; 1: Parfois; 2: La moitié du temps; 3: La plupart du temps; 4: Tout le temps

0
Jamais

1
Parfois

2
La moitié du temps

3
La plupart du temps

4
Tout le temps

Une sensibilité à la lumière au cours de la dernière semaine

Une sensation granuleuse ou des démangeaisons au cours de la dernière semaine

Une sensation de brûlure ou de picotement au cours de la dernière semaine

Une vision brouillée ou floue au cours de la dernière semaine

Une fluctuation de la vision lorsque vous cligniez des yeux au cours de la dernière semaine

Une amélioration de la vision avec les larmes artificielles au cours de la dernière semaine

Un larmoiement au cours de la dernière semaine

Une douleur ou une sensation de brûlure pendant la nuit ou le matin, au réveil, au cours de la dernière semaine

Avez-vous eu les yeux irrités pendant que vous exerciez l'une ou l'autre des activités suivantes?

0: Jamais; 1: Parfois; 2: La moitié du temps; 3: La plupart du temps; 4: Tout le temps

0
Jamais

1
Parfois

2
La moitié du temps

3
La plupart du temps

4
Tout le temps

Lire ou conduire une voiture pendant de longues périodes au cours de la dernière semaine

Regarder la télévision ou travailler à l'ordinateur pendant une période prolongée au cours de la dernière semaine

Avez-vous ressenti une gêne oculaire dans l'une ou l'autre des situations suivantes?

0: Jamais; 1: Parfois; 2: La moitié du temps; 3: La plupart du temps; 4: Tout le temps

0
Jamais

1
Parfois

2
La moitié du temps

3
La plupart du temps

4
Tout le temps

Lors d'une exposition au vent froid de l'hiver ou à un courant d'air au cours de la dernière semaine

Dans des endroits où le taux d'humidité est faible (endroits chauffés /climatisés, p. ex., un avion) au cours de la dernière semaine

Dans quelle mesure vos yeux vous incommodent-ils? Veuillez cocher une case de 1 à 10.

Pas du tout Moyennement Énormément et
constamment

Veuillez répondre aux questions suivantes :

Quelle marque de larmes artificielles utilisez-vous?

À quelle fréquence utilisez-vous des larmes artificielles?

Nombre de fois par jour?

Nombre de jours par semaine?

Vos symptômes se sont-ils atténués, se sont-ils aggravés ou sont-ils restés les mêmes depuis votre dernière visite?

  1. The Tear Film & Ocular Surface Society. Rapport 2007 du Dry Eye WorkShop (DEWS) international. Numéro spécial. The Ocular Surface 2007;5(2):67–204.
  2. Jackson WB. Management of dysfunctional tear syndrome. Can J Ophthalmol. 2009;44(4):385–394.